Quelques définitions

QuCHIMIE 

pH (ou potentiel en H+) :

le caractère "acide" est déterminé par la concentration en protons (proton = H+). Celle-ci est généralement exprimée en unités de pH. Plus le milieu contient de protons et plus le pH est bas (ce qui revient à dire que le milieu est acide). Dans la nature les valeurs extrêmes vont généralement de 3 à 8. Un pH aux alentours de 7 est neutre. Si le pH est faible (inférieur à 7), il est acide. Si le pH est élevé (supérieur à 7) il est basique ou alcalin.

 

pKa :

le pKa est le pH pour lequel une fonction acide a libéré 50% de ses protons.

 

Le pKa (potentiel d'acidité dépendant de la capacité d'un acide à libérer son proton) est d'autant plus élevé que l'acide est faible, et inversement ou autrement dit Une fonction acide est d'autant plus forte que son pKa est faible.

 

 

SSPI – novembre 2004

Sabine BOSSÉ (IDE)

Michel CHANDON (M.A.R.)

 

NEUROCHIRURGIE

ADÉNOME HYPOPHYSAIRE

Tumeur bénigne qui se développe à partir de cellules normalement présentes dans l’antéhypophyse.

Il y a des cellules qui sécrètent : - prolactine (lactation)

  • GH (croissance)
  • FSH-LH (maturation folliculaire)
  • TSH (thyroïde → sécrétions hormonales)
  • ACTH (glandes surrénales → cortisol).

L’hypophyse stocke 2 hormones

  • ocytocine
  • vasopressine.

Si l’adénome augmente de volume et dépasse la selle turcique par le haut, il risque de comprimer le chiasma optique et donc de donner des troubles visuels.

Il s’agit d’une urgence.

  1. Adénome à prolactine: Se traduit chez la femme par le syndrome aménorrhée-galactorrhée, et chez l’homme par une gynécomastie, une galactorrhée et une impuissance.
  2. Adénome à GH = somatotrope: Chez l’adulte : acromégalie ; chez l’enfant : gigantisme.
  3. Adénome à ACTH = corticotrope: Augmentation du cortisol sanguin et urinaire. C’est la maladie de Cushing.

ARTHRODÈSE

Opération qui a pour but de fixer une articulation (intervertébrale le plus souvent, en neurochirurgie)

ASTROCYTOME

Variété de gliome bénin, solide ou kystique, constituée aux dépens des astrocytes, siégeant dans le cerveau et le cervelet, très rarement dans la moelle.

DIABÈTE INSIPIDE

Émission d'urines anormalement abondantes, très claires, hypodenses (<1005) s'accompagnant d'une soif excessive et d'une hypernatrémie) alors même que la teneur en eau de l'ensemble du corps est en défaut. Peut survenir après chirurgie hypophysaire.

ÉPANCHEMENT SOUS-DURAL OU SOUS-DURE-MERIEN

Hémorragie d’origine traumatique, diffuse ou circonscrite, siégeant entre la dure-mère et l’écorce cérébrale

ÉPENDYMOME

Tumeur bénigne observée surtout chez l’enfant, siégeant dans les ventricules cérébraux ou à l’intérieur de la moelle, et développée aux dépens des cellules de l’épendyme. Forme grave car inaccessible chirurgicalement.

GLIOBLASTOME

Variété de gliome formée de tissu nerveux à l’état embryonnaire et d’évolution maligne.

GLIOME

Terme générique désignant les tumeurs primitives du système nerveux central développées aux dépens des divers éléments cellulaires de la névroglie (tissu interstitiel).

HÉMATOME DURAL

Collection de sang siégeant dans l’épaisseur de la dure-mère.

HÉMATOME EXTRA-DURAL OU SUS-DURE-MERIEN

Épanchement sanguin traumatique collecté entre la dure-mère et les os du crâne.

HERNIE DISCALE

Saillie anormale du disque intervertébral dans le canal rachidien due à l’expulsion, en arrière, du noyau. Elle provoque la compression des racines du sciatique et une névralgie tenace de ce nerf, curable par l’ablation du noyau hernié.

Siège le plus fréquent :

  • zone lombo-sacrée : L4-L5, L5-S1
  • zone cervicale : C5-C6
  • zone dorsale : rarement.

LAMINECTOMIE

Résection d’une ou plusieurs lames vertébrales. Opération pratiquée pour diminuer la compression de la moelle ou des racines médullaires, ou redresser le rachis.

MÉNINGIOME

Tumeur habituellement bénigne développée dans les méninges aux dépens du tissu arachnoïdien.

VENTRICULOCISTERNOSTOMIE

Mise en communication des ventricules du cerveau avec les citernes cérébrales des espaces sous arachnoïdiens. Opération pratiquée dans certaines hydrocéphalies pour évacuer l’excès du liquide céphalo-rachidien, bloqué dans les ventricules, vers des aires de résorption naturelle : soit vers la citerne interpédonculaire que l’on met directement en communication avec le IIIe ventricule ; soit vers la citerne cérébello-médullaire (= grande citerne) où le L.C.R. est amené du ventricule latéral par un cathéter.

 

NEURO-RADIOLOGIE DIAGNOSTIQUE ET THÉRAPEUTIQUE

(N.R.D.T.)

ARTÉRIOGRAPHIE

Opacification du réseau artériel : membres inférieurs, crâne, reins, poumons.

L’injection se fait habituellement par cathétérisme des artères fémorales, parfois humérales, ou encore par aortographie translombaire.

Elle permet de préciser le siège, le degré et la diffusion des sténoses, l’état du lit artériel en aval des sténoses et de la circulation de suppléance.

EMBOLISATION

Obstruction thérapeutique du pédicule artériel d’une malformation (angiome), d’une tumeur ou d’une lésion hémorragique.

Elle est obtenue par la mise en place, dans l’artère nourricière de la lésion cathétérisée de manière sélective, de substance synthétique qui permet à une thrombose de s’organiser et d’oblitérer le vaisseau.

 

ANESTHÉSIE

ANESTHÉSIE GÉNÉRALE

État d’inconscience réversible provoqué par des produits anesthésiques, associé a une analgésie et une myorelaxation.

3 objectifs :

  • donner une hypnose ou une narcose,
  • donner une analgésie,
  • donner une myorelaxation,

ANESTHÉSIE LOCO-RÉGIONALE

Insensibilité d'une zone anatomique obtenue par injection d'anesthésiques locaux au contact des structures nerveuses (racines, plexus, nerfs). Peut ou non s'accompagner d'une paralysie transitoire (bloc moteur).

ANESTHÉSIE PÉRIDURALE

Anesthésie loco-régionale obtenue par l’introduction dans l'espace épidural (compris entre la duremère et les parois du canal rachidien) d'une solution anesthésique qui baigne les racines sensitives et motrices. Selon le lieu de l'injection, on obtient une anesthésie thoracique, lombaire ou caudale.

BLOC PLEXIQUE 

Toute anesthésie loco-régionale bloquant un plexus nerveux : plexus brachial, lombaire, sacré.

Réalisé le plus souvent avec neurostimulation.

Permet la chirurgie périphérique des membres.

RACHI-ANESTHÉSIE

Anesthésie loco-régionale obtenue par injection directe dans le canal médullaire lombaire d'une petite quantité d'anesthésique local.

Le geste est une ponction lombaire réalisée avec une aiguille fine.

PÉRI-RACHI SÉQUENTIELLE

Rachi-anesthésie suivie de la mise en place d'un cathéter péridural permettant l'éventuelles réinjections.

BLOCS PÉRIPHÉRIQUES

Anesthésie loco-régionale des troncs nerveux : nerf médian, cubital……

Pour la chirurgie des extrémités.

 

CHIRURGIE UROLOGIQUE ET RÉNALE

ADÉNOME DE LA PROSTATE

Tumeur bénigne hormono-dépendante, très fréquente.

BRICKER

Urétérostomie cutanée trans-iléale.

CERVICOTOMIE

Incision chirurgicale pratiquée au niveau du cou ou d'un col (en urologie, le col vésical).

COLPOPEXIE

Fixation du vagin. Opération pratiquée pour remédier au prolapsus vaginal.

CYSTECTOMIE

Résection totale ou partielle de la vessie.

Peut s'accompagner d'une reconstruction (cystoplastie) ou d'une dérivation (Bricker, urétérostomie).

CYSTOSCOPIE

Examen de la vessie à l’aide d’un instrument introduit après cathétérisme de l’urètre.

CYSTOSTOMIE

Abouchement de la vessie à la paroi abdominale.

FISTULE ARTÉRIO-VEINEUSE

Communication permanente, réalisée chirurgicalement, d’une artère et d’une veine, en général au niveau d’un avant-bras ou d’un bras, réalisée en vue de pratiquer des hémodialyses en cas d'insuffisance rénale chronique terminale.

HYDROCÈLE

Epanchement liquidien clair ou séreux dans la cavité entourant le testicule

KYSTE DE L'ÉPIDIDYME

Tumeur siégeant sur le cordon ou sur l'épididyme.

NÉPHRECTOMIE

Ablation d’un rein.

ORCHIDECTOMIE

Ablation d'un testicule.

PROLAPSUS VAGINAL

Chute ou abaissement du vagin par distension musculaire.

PROSTATECTOMIE

Ablation en partie ou en totalité de la prostate.

PULPECTOMIE

Intervention chirurgicale consistant à vider le testicule de son contenu. On l’utilise notamment pour supprimer la sécrétion d’androgènes dans le cancer prostatique.

PYÉLOPLASTIE

Opération ayant pour but la réparation du bassinet d'un rein.

RÉSECTION ENDOSCOPIQUE DE PROSTATE

Ablation par petits copeaux d’un adénome prostatique sous endoscopie (en passant par les voies naturelles).

SONDE DOUBLE J

Sonde urétérale montée sous endoscopie vésicale, parfois par voie trans-cutanée.

TORSION DU CORDON SPERMATIQUE

Elle est due à un défaut de fixation du pôle inférieur du testicule.

C’est une urgence car elle entraîne la nécrose du testicule dans les 6 heures.

TRANSPLANTATION RÉNALE

Greffe d’un rein fonctionnel d’un individu à un autre avec rétablissement de la continuité des gros vaisseaux et implantation urétérale.

Le plus souvent, il s'agit d'un rein prélevé chez un donneur en état de mort encéphalique; rarement greffe de donneur vivant apparenté.

URÉTÉROSTOMIE

Abouchement d’un uretère à la peau.

VARICOCÈLE

Dilatation orthostatique des veines du cordon spermatique.

 

CHIRURGIE PLASTIQUE ET MAXILLO-FACIALE

BLÉPHAROPLASTIE

Opération qui a pour but de réparer par une suture une paupière détruite ou déformée.

BLÉPHARORAPHIE

Suture des paupières.

Opération qui a pour but de fermer la fente palpébrale, pour protéger le globe oculaire.

CUTANÉOLIPECTOMIE = DERMOLIPECTOMIE

Résection chirurgicale d’un secteur de peau et du tissu graisseux sous-jacent.

LEFORT

  • TYPE I :  Fracture avec disjonction complète de l’arcade dentaire supérieure.
  • TYPE II:  Fracture verticale de l’arcade dentaire et du plancher de l’orbite.
  • TYPE III: Fracture horizontale fronto-mallaire.

MASTECTOMIE = MAMMECTOMIE

Ablation d’une glande mammaire.

OTOPLASTIE

Opération qui a pour but de restaurer l’oreille externe détruite ou déformée.

PTOSIS

Chute de la paupière supérieure.

RHINOPLASTIE

Opération destinée à remédier aux difformités ou pertes de substance du nez en le reconstituant en totalité ou en partie.

VOIE CORONALE

Incision du scalp permettant la chirurgie faciale et cranio-orbitaire.

 

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE

ARTHRODÈSE

Opération qui a pour but de fixer une articulation.

ARTHROPLASTIE

Réparation opératoire d’une articulation plus ou moins altérée, destinée à rendre à celle-ci une mobilité satisfaisante. Peut se réaliser avec ou sans prothèse.

ARTHROSCOPIE

Exploration visuelle de la cavité d’une articulation au moyen d’un arthroscope introduit dans la synoviale distendue par du sérum physiologique. Elle permet de pratiquer, au besoin, une biopsie de la synoviale ou du cartilage articulaire et même certaines manoeuvre thérapeutiques (méniscectomie).

CANAL CARPIEN

Syndrome dû à la compression du nerf médian dans le canal carpien. Il est provoqué par un épaississement du ligament antérieur du carpe ou par une lésion des os du poignet.

DUJARIER (BANDAGE DE)

Appareil destiné à immobiliser le bras par rapport au thorax et que l’on utilise dans la contention des fractures de l’extrémité supérieure de l’humérus et les luxations d’épaule.

ENCLOUAGE

Emploi de clous pour maintenir les fragments osseux en bonne position, dans certains cas de fracture.

FRACTURE DE POUTEAU-COLLES

Fracture de l'extrémité inférieure du radius, accompagnée presque toujours de déplacement du fragment carpien.

HALLUX VALGUS

Déviation, en dehors, du gros orteil, souvent avec sub-luxation de l'articulation métatarsophalangienne.

LUXATION DE L'ÉPAULE

Perte des rapports normaux entre la tête humérale et la glène de l'omoplate.

OSTÉOSYNTHÈSE

Réunion, à ciel ouvert, des fragments d'un os fracturé, à l'aide de boulons, vis, fils ou plaques métalliques… qu'on abandonne au milieu des tissus ou que l'on retire après un certain temps.

PROTHÈSE DE MOORE/PROTHÈSE INTERMÉDIAIRRE

Remplacement de la tête fémorale par une prothèse céphalique.

PROTHÈSE TOTALE DE GENOU = P.T.G.

Remplacement de l’articulation du genou à l’aide d’une prothèse comportant une pièce en forme de sabot qui se fixe au fémur, et une autre pièce tibiale fixée sur l’extrémité supérieure du tibia.

PROTHÈSE TOTALE DE HANCHE = P.T.H.

Remplacement de l’articulation de la hanche à l’aide d’une pièce métallique introduite dans le fémur et dont la tête sphérique vient s’articuler avec le cotyle qui est une cupule sphérique concentrique avec la tête fémorale.

PSEUDARTHROSE

Articulation accidentelle due à l’absence définitive de consolidation d’un os fracturé, au niveau de laquelle se produisent des mouvements de plus ou moins grande amplitude.

 

CHIRURGIE O.R.L. (FACE ET COU)

AÉRATEUR TRANSTYMPANIQUE = YOYO

Acte chirurgical permettant la ventilation de l'oreille moyenne (pallie à l’obstruction de la trompe d'Eustache).

AMYGDALECTOMIE

Ablation totale des 2 amygdales palatines.

CERVICOTOMIE

Incision chirurgicale pratiquée au niveau du cou pour ablation d’une tumeur ou de ganglions.

CHOLÉSTÉATOME

Masse non néoplasique formée de cellules épithéliales pavimenteuses, infiltrées de cholestérol, se développant le plus souvent dans l’oreille moyenne et consécutives à un inflammation de la caisse du tympan.

ETHMOÏDECTOMIE

Ablation de l’os du crâne qui concourt à former les cavités et les orbites.

LARYNGOSCOPIE

Examen de la cavité du larynx.

LARYNGECTOMIE

Ablation partielle (unilatérale) ou totale du larynx.

MÉATOTOMIE

Agrandissement des méats pour drainer les sinus.

MYRINGOPLASTIE

Greffe du tympan.

NEURINOME DE L'ACOUSTIQUE

Tumeur bénigne d'un des nerfs de la VIIIe paire crânienne (nerf auditif cochléovestibulaire).

Elle est due à la prolifération des cellules de Schwann.

Les signes sont l'hypoacousie unilatérale et rarement l'hypoesthésie et douleurs de la face, un syndrome cérébelleux et une paralysie faciale.

PARATHYROÏDE

Glande endocrine située en arrière de la glande thyroïde (2 paires, supérieure et inférieure). Les glandes parathyroïdes interviennent dans le métabolisme phosphocalcique.

PARATHYROÏDECTOMIE

Ablation d'une glande parathyroïde. Cette opération est pratiquée dans les cas d'hypertrophie de la glande et dans les affections qui peuvent être rattachées à une exagération de son fonctionnement (hypercalcémie).

PAROTIDECTOMIE

Ablation totale ou partielle de la glande parotide (la plus volumineuse des glandes salivaires située derrière la branche montante de la mandibule et traversée par l’artère carotide et la veine jugulaire externes, ainsi que le nerf facial qui s’y divise).

RHINOPLASTIE

Opération destinée à remédier aux difformités ou pertes de substance du nez en le reconstituant en totalité ou en partie.

SEPTOPLASTIE

Reconstruction d'une partie de la cloison nasale (septum).

THYROÏDECTOMIE

Ablation partielle (lobectomie) ou totale de la glande thyroïde.

TRACHÉOTOMIE

Incision chirurgicale de la trachée, suivie de la mise en place d’une canule trachéale.

TURBINECTOMIE

Ablation d’un des cornets des fosses nasales.

TYMPANOPLASTIE

Opération destinée à remédier aux lésions cicatricielles de la membrane et parfois de la caisse du tympan consécutives à une otite chronique. Elle consiste dans l’application d’une greffe cutanée ou aponévrotique sur la perforation du tympan avec, souvent, réparation des lésions de la chaîne des osselets.

UVULOPHARYNGOPALATOPLASTIE = U.V.P.P.

Résection de l'uvule (la luette) et des piliers du voile et souvent des amygdales.

VÉGÉTATIONS = ADÉNOÏDECTOMIE

Ablation des végétations adénoïdes.

 

CHIRURGIE THORACIQUE

VIVEMENT PLEURAL

Mise à nu de la plèvre pour favoriser le réacollement du poumon à la paroi.

DÉCORTICATION PLEURO-PULMONAIRE

Séparation chirurgicale du poumon et de la plèvre pariétale.

HÉMOTHORAX

Epanchement de sang dans la cavité pleurale.

LAVAGE BRONCHO-ALVÉOLAIRE

Introduction dans les bronches et les alvéoles, sous contrôle fibroscopique, de sérum physiologique, qui est ensuite aspiré.

LOBECTOMIE

Ablation d’un lobe pulmonaire.

MÉDIASTINOSCOPIE

Exploration visuelle du médiastin supérieur au moyen d’un endoscope introduit par voie sus-sternale, permettant de réaliser une biopsie.

PARIÉTECTOMIE THORACIQUE

Résection d’une partie plus ou moins étendue de la paroi thoracique.

PNEUMONECTOMIE

Ablation d’un poumon.

PNEUMOTHORAX

Epanchement d’air dans la cavité pleurale.

RÉSECTION ANASTOMOSE DE TRACHÉE = R.A.T.

Section de la trachée en amont et en aval d’une tumeur ou d’une sténose trachéale, puis anastomose de la trachée.

TALCAGE

Introduction de poudre de talc à l’intérieur de la plèvre dans le but de provoquer une symphyse (accolement) entre les deux feuillets.

THORACOSCOPIE = PLEUROSCOPIE

Exploration visuelle de la cavité pleurale à l’aide d’un pleuroscope introduit, à l’aide d’un trocart, dans la plèvre distendue par un gaz.

TRACHÉOSTOMIE

Variété de trachéotomie dans laquelle on fixe par 2 points de chaque côté les parois de la brèche trachéale aux bords de l’incision cutanée.

TRACHÉOTOMIE

Incision chirurgicale de la trachée, suivie de la mise en place d’une canule trachéale.

 

CHIRURGIE OPHTALMOLOGIQUE

PHACOÉMULSIFICATION

Méthode d’extraction du cristallin, associant sa fragmentation par les ultrasons, l’irrigation et l’aspiration des fragments par une incision cornéenne.

TRABÉCULECTOMIE

Traitement chirurgical du glaucome chronique. Création d’une fistule entre la chambre antérieure et l’espace sous-conjonctival pour contourner l’obstacle trabéculaire.

CHIRURGIE GYNÉCOLOGIQUE ET OBSTÉTRICALE

BARTHOLINECTOMIE

Ablation de la glande de Bartholin.

BURCH

Traitement d'un prolapsus vésico-vaginal avec plastie des voies urinaires pour cure d'incontinence.

CERCLAGE

Procédé de rétrécissement d’un orifice trop large au moyen d’un fil qui l’entoure et le resserre.

Cerclage du col utérin.

CÉSARIENNE

Extraction du foetus par une incision abdominale.

COELIOSCOPIE

Examen visuel par endoscopie de la cavité abdominale préalablement distendue par un pneumopéritoine.

COLPO-HYSTÉRECTOMIE

Ablation de l’utérus et d’une partie plus ou moins étendue du vagin par voie abdominale ou vaginale.

COLPOPEXIE

Fixation du vagin. Opération pratiquée pour remédier au prolapsus vaginal.

COLPOSCOPIE

Inspection du vagin et du col du l’utérus au moyen du colposcope à la loupe binoculaire. Elle permet de dépister des lésions minimes.

CONISATION

Ablation d’une partie du col utérin.

CURETAGE

Opération qui consiste à évacuer, avec le doigt (curage) ou un instrument, une cavité naturelle (utérus...) ou accidentelle (foyer d’un abcès) des produits morbides qu’elle peut contenir et de sa muqueuse.

GROSSESSE EXTRA-UTÉRINE = G.E.U.

Développement de l’ovule hors de la cavité utérine soit dans une des trompes de Fallope (grossesse tubaire) soit dans l’ovaire (grossesse ovarienne) soit dans la cavité péritonéale (grossesse abdominale).

HÉMATOME RÉTRO-PLACENTAIRE = H.R.P.

Décollement du placenta avant l’accouchement avec formation d’un hématome entre l’utérus et le placenta.

HYSTÉRECTOMIE

Ablation de l’utérus en totalité ou en partie par voie haute (= incision abdominale) ou par voie basse (= par voie vaginale).

HYSTÉRECTOMIE SUBTOTALE

Hystérectomie dans laquelle le col utérin est laissé en place.

HYSTÉRECTOMIE TOTALE

Hystérectomie dans laquelle l’utérus est enlevé complètement, y compris le col.

HYSTÉROSCOPIE

Examen visuel de la cavité de l’utérus dans laquelle on introduit un fibroscope.

MAMMECTOMIE

Ablation du sein, avec ou sans curage ganglionnaire.

OVARIECTOMIE

Ablation d’un ovaire.

PELVECTOMIE

Ablation de l'appareil génital et de certains organes du petit bassin.

PLACENTA PRÆVIA

Insertion anormale du placenta sur le segment inférieur de l’utérus, avec parfois recouvrement complet du col.

PROLAPSUS VAGINAL

Chute ou abaissement vaginal par suite du relâchement de ses moyens de fixité.

RÉVISION UTÉRINE

Vérification manuelle de la vacuité utérine après l’accouchement.

SALPINGECTOMIE

Ablation d'une ou des deux trompes.

T.O.T = TRANS OBTURATOR TAPE

Bandelette transobturatrice.

Dispositif pour cure d'incontinence urinaire.

T.V.T = TRANS VAGINAL TAPE

Bandelette transvaginale.

Dispositif pour cure d'incontinence urinaire.

TUMORECTOMIE

Ablation d’une tumeur.

 

CHIRURGIE VASCULAIRE

AMPUTATION TRANS-MÉTATARSIENNE

Ablation du métatarse, le talon est conservé.

CROSSECTOMIE

Résection de la crosse de la saphène interne et de ses affluents.

ENDARTÉRIECTOMIE DE LA CAROTIDE

Opération pratiquée pour rétablir la perméabilité de la carotide. Elle consiste dans l’ouverture de la carotide sur toute la longueur du segment obstrué et la résection des plaques d’athérome responsables de la sténose (rétrécissement).

FOGARTY

Procédé de désobstruction artérielle consistant à introduire dans l’artère, en amont de la zone oblitérée, une sonde de Fogarty munie d’un ballonnet à son extrémité. La sonde est poussée le plus loin possible en aval de l’obstruction, ballonnet plat, puis retiré, ballonnet gonflé, de façon à ramener les caillots mobilisables.

PONTAGE

Opération destinée à rétablir la circulation en aval d’une oblitération artérielle limitée. Elle utilise un greffon (veineux ou prothétique) anastomosé à l’artère au-dessus et en-dessous de l’oblitération qui se trouve ainsi contournée par le flux sanguin.

STRIPPING = ÉVEINAGE

Procédé de cure chirurgicale des varices du membre inférieur. Il consiste en « l’arrachement » de la veine au moyen d’une tige souple introduite dans le réseau veineux au niveau du pli de l’aine.

 

CHIRURGIE DIGESTIVE

ANASTOMOSE

Abouchement par suture de deux viscères creux ou vaisseaux (termino-terminale, termino-latérale, latéro-latérale).

AMPUTATION ABDOMINO-PÉRINÉALE = A.A.P.

Traitement radical des cancers de l’anus et de la pertie basse du rectum : ablation de l’ampoule rectale et de l’anus par voie abdominale et périnéale avec abouchement du côlon à la paroi abdominale (colostomie gauxhe terminale définitive).

APPENDICECTOMIE

Ablation chirurgicale de l’appendice.

CHOLÉCYSTECTOMIE

Ablation chirurgicale de la vésicule biliaire.

COLECTOMIE

Résection d’une partie ou de la totalité du côlon.

COLOSCOPIE

Méthode d’exploration visuelle du côlon au moyen d’un fibroscope introduit par voie rectale.

COLOSTOMIE

Création d’un anus artificiel en abouchant le côlon à la peau.

DIVERTICULECTOMIE

Ablation chirurgicale d’un diverticule du tube digestif (côlon ou oesophage).

DUODÉNO-PANCRÉATECTOMIE CÉPHALIQUE = D.P.C.

Ablation chirurgicale du duodénum et de la tête du pancréas. L’exérèse est suivie de trois anastomoses : digestive + biliaire + pancréatique

FISTULE ANALE

Trajet irrégulier allant de la muqueuse rectale à la marge de l’anus et faisant communiquer l’une de ces surfaces, ou toutes les deux, avec la cavité d’un abcès péri-anal.

GASTROPLASTIE

Nom donné à diverses opérations plastiques portant sur l’estomac ; oblitération d’un ulcère perforé, cure d’une sténose médiogastrique…

GASTRECTOMIE

Résection totale ou partielle de l’estomac.

HÉMORROÏDE

Tumeur variqueuse formée par la dilatation anormale d’une veine de l’anus et du rectum. Elle est dite externe ou interne selon qu’elle se développe au-dessous ou audessus du sphincter anal.

HÉMORROÏDECTOMIE

Ablation chirurgicale des hémorroïdes.

HÉPATECTOMIE

Ablation d'une partie du foie : hépatectomie droite ou gauche, sectoriectomie, segmentectomie. Hépatectomie totale avant greffe hépatique.

HERNIE

Masse circonscrite formée par un organe ou une partie d’organe (le plus souvent l’intestin) sortie de la cavité qui le contient normalement par un orifice naturel ou accidentel.

HERNIE HIATALE

Hernie issue d’une partie de l’estomac hors de la cavité abdominale à travers le hiatus oesophagien du diaphragme.

Si c’est le cardia qui remonte → hernie hiatale par glissement,

Si c’est la grosse tubérosité qui remonte → hernie hiatale par roulement.

HERNIE INGUINALE

Hernie qui traverse la paroi musculaire de l’abdomen en suivant le trajet du canal inguinal.

ILÉOSTOMIE

Création d’un anus artificiel au niveau de la dernière partie de l’intestin grêle.

LAPAROTOMIE EXPLORATRICE

Incision chirurgicale de la paroi abdominale et du péritoine afin d’explorer la cavité abdominale.

OPÉRATION DE HARTMANN

Colostomie gauche + fermeture du moignon rectal après une sigmïdectomie (intervention temporaire avec rétablissement de la continuité dans les mois suivants, ou définitive).

RECTOCÈLE

Saillie du rectum dans le vagin dont il repousse la paroi postérieure. Les deux parois rectale et vaginale s'adossent sans interposition du péritoine.

RECTOPEXIE

Suspension du rectum aux parois du bassin, préconisée pour la cure des prolapsus du rectum.

PÉRITONITE

Inflammation aiguë ou chronique du péritoine.

REFLUX GASTRO-OEPHAGIEN = R.G.O.

Retour dans l’oesophage du contenu gastrique acide.

SEGMENTECTOMIE

Ablation d’une partie limitée d’organe (segment) formant un territoire bien individualisé du point de vue vasculaire et fonctionnel (foie, par exemple).

SIGMOÏDECTOMIE

Ablation du côlon sigmoïde (partie distale du côlon gauche). Suivie d’une anastomose ou d’une colostomie.

SINUS PILONIDAL

Granulome sous-cutané contenant des poils, se fistulisant fréquemment et tendant à récidiver après traitement chirurgical. Son siège d’élection est la fossette coccygienne en regard de l’extrémité inférieure de la première pièce du coccyx.

SPLÉNECTOMIE

Ablation de la rate.

THYROÏDECTOMIE

Ablation partielle (lobectomie) ou totale de la glande thyroïde.

VAGOTOMIE

Section du nerf pneumogastrique (= nerf vague).

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 07/11/2011

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×