Informatique appliquée à la spécialité

LA FEUILLE D’ANESTHÉSIE MANUSCRITE

Chronophage CAR retranscription d’un nombre important de paramètres cliniques et paracliniques dans une chronologie rigoureuse

  • un document rempli à postériori, souvent de mémoire ;
  • un « lissage » des courbes de tendances voir des pertes d’information.
  • un timing imparfait quant à l’enchaînement des actes.
  • une sous-déclaration des évènements et incidents peranesthésiques .
  • des documents difficiles à lire et à interpréter.

La logistique de la feuille manuscrite pose des problèmes :

  • d’archivage,
  • de manutention des dossiers volumineux avec risque de perte d’une partie du dossier
  • de recherche et mise à disposition difficile notamment la nuit.

OBJECTIFS ATTENDUS D’UNE FEUILLE D’ANESTHÉSIE INFORMATISÉE (FAI)

hebergement d'image

La feuille d’anesthésie informatisée doit permettre :

  • l’acquisition, en continu et en temps réel, des données du monitorage per et post-interventionnel, présentées sous forme graphique ou tabulaire ;
  • un recueil des données et un enregistrement des informations cliniques ;
  • un archivage des documents créés tout en sécurisant leur accès ;
  • un accès simple et constant des dossiers d’anesthésie aux équipes de soins ;
  • la création d’une base de données pour analyser et améliorer les pratiques professionnelles;
  • la gestion des flux et la rationalisation des pratiques, afin de rendre son fonctionnement et son organisation plus efficiente. À terme, on peut espérer une diminution de la charge de travail des personnels en limitant la retranscription des informations, permettant un report d’attention sur la prise en charge effective du patient.

La rédaction de la feuille d’anesthésie est à charge des médecins anesthésistes (MAR), des infirmiers anesthésistes (IADE) (rôle propre) ou des étudiants en cours de formation. La responsabilité médico-légale du document relève du MAR.

DÉVELOPPEMENT DU PROJET D’INFORMATISATION DE LA FEUILLE D’ANESTHÉSIE.

hebergement d'image

L’INFORMATIQUE D’UN SERVICE D’ANESTHÉSIE

Informatique et gestion d’un service d’anesthésie

La gestion concerne les ressources humaines et les biens médicaux (médicaments & matériels).

La gestion informatique des biens est assez courante et il existe sur le marché des logiciels disponibles : la difficulté réside dans leur articulation avec le service biomédical d’une part et la pharmacie d’autre part.

La gestion du parc de matériel d’anesthésie est très utile. Pourront ainsi être gérés en toute transparence :

  • La maintenance et les contrôles qualité
  • Les éventuelles défaillances
  • Les consommables en termes de cout et de consommation

La gestion du personnel des services d’anesthésie pourrait bénéficier de l’informatisation des processus à plusieurs niveaux :

Calcul des effectifs en fonction de l’activité réelle qui assainirait les relations entre les services et l’administration.

Informatisation et communication

Communiquer est devenu indispensable à tout point de vue : relations humaines, procédures, circulation de l’information, etc.

Rapportés à l’échelle d’un service d’anesthésie, ces objets concernent différentes dimensions.

Affichage des informations actualisées dans le bloc ; ce point est fondamental.

  • Il est clairement impossible de diffuser les versions récentes des protocoles cliniques et il est habituel de voir coexister des protocoles de dates différentes dans les blocs.
  • Planning opératoire et planning des médecins
  • Alerte sanitaire ou dysfonctionnement (essai incendie, rupture de stock, annonce de visiteurs …)

Comptes rendus des différentes réunions

Thésaurus des protocoles de soins avec la bibliographie associée

Plusieurs outils peuvent être utilisés en sachant que dans tous les cas, il est nécessaire qu’un petit groupe de professionnel maintienne l’outil et actualise les connaissances :

  • Site WEB accessible sur l’internet de l’hôpital avec des liens vers l’organigramme, la liste des protocoles de soins, les plannings, les procédures de sécurité, les vigilances …
  • Mailing-list permettant de diffuser les informations,
  • Logiciel permettant d’organiser les réunions en identifiant les disponibilités
  • Partage de documents où il devient plus aisé de finaliser un protocole ou une procédure puisque les modifications y sont communiquées en temps réel

CONCLUSION

La feuille d’anesthésie est un élément clé du dossier d’anesthésie donc du dossier patient. Sa lisibilité, sa précision, son exhaustivité traduisent bien souvent la qualité de la prise en charge des patients.

L’informatisation de ce document doit nous permettre de nous recentrer sur le patient sans oublier que la surveillance clinique est un élément essentiel.

Le développement d’un tel outil de travail demande une volonté institutionnelle forte, car sa mise en place est longue et couteuse (financièrement et en temps personnel) et le retour sur investissement ne touche pas le système développé en lui-même, mais les modifications de l’organisation et de la qualité des soins qu’il induit.

La place des IADE dans la conception et le développement de tel système est évidente, car ces tâches entrent pleinement dans leur domaine d’expertise.

Commentaires (1)

1. soussou mimi 30/01/2017

[image][/image]

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×