INTRODUTION A L'ANATOMIE HUMAINE

DE L'INTERET D'ETUDIER L'ANATOMIE

DEFINITIONS

.Hebergement d'image gratuit

Du grec : anatomia ou anatome c.à.d « couper à travers » ou « disséquer

Du latin : dissecare c.à.d « séparer »

Paturet (1951) : c’est la « science qui a pour objet l’étude de la constitution des êtres organisés »

Rouvière : c’est la « science des structures du corps »

De Ribet (1961) : c’est la « science qui a pour objet l’étude de la forme, les rapports réciproques et la structure finale des organes des êtres organisés, parmi eux : l’homme »

Kamina : c’est la « science des structures organisées du corps humain vivant »

IMPORTANCE

Ibn Rochd : « Quiconque étudie l'anatomie augmente sa foi dans l'omnipotence et l'unité de Dieu Tout Puissant »

Vésale (1543) : l’anatomie « devrait absolument être considérée comme la seule base solide de tout l’art de la médecine »

Paturet (1951) : « L'étude de l'anatomie humaine est d'un intérêt pratique considérable, car elle intéresse non seulement le médecin et le chirurgien, mais aussi l'artiste, le biologiste, le physiologiste, l'anthropologiste; mais c'est avant tout la science de base, la science fondamentale des études médicales, celle sur laquelle repose l'étude de la physiologie, de la clinique et de la technique chirurgicale »

hebergeur image

 

 

 

 

HISTOIRE DE L’ANATOMIE

Les débuts…

3000 avant J-C : premières descriptions anatomiques sur papyrus (cœur, sang, foie..). De plus la momification des corps témoigne de leur connaissance de l'anatomie.

Hebergement d'image gratuit

 Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 Hippocrate (460–377 avant J-C) : enseigne l’anatomie humaine en Grèce.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Aristote (384–322 avant J-C) : c’est le fondateur de l’anatomie comparée, il utilise pour la première fois le terme d’ «anatome ».

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Claude Galien (131–201 après J-C) « prince des médecins» : . Enseigne l'anatomie et écrit sur cette discipline (500 publications).

Travaux sur le singe.

Il a interdit la dissection cadavérique pour des raisons religieuse.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

L’anatomie chez les musulmans (du 10ème au 13ème siècle)

Ibn Al-Haitham (965-1040) : c’est le premier qui a décrit l'anatomie de l'œil, il est connu par ses fameuses recherches sur les lentilles.

Hebergement d'image gratuit

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Ibn Sina (Avicenne) (980-1037) : utilise les cadavres des champs de bataille pour les disséquer, et écrit « Canon de la médecine ».

Hebergement d'image gratuit    Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Ibn Rochd (Averroès) (1126-1198) : écrit «Anatomie des organes »

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Ibn an-nafis (1213-1288) : révèle la première description de la circulation pulmonaire, et écrit « commentaires sur l’anatomie du Canon d’Ibn Sina ».

Hebergement d'image gratuitHebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Manuscrit d'Ibn An-Nafis. PL III. Bibliothèque Nationale Paris Fonds Arabe n°2939. Folio 67r

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

«...Il est également indispensable que le cœur de l'homme et celui des animaux qui possèdent des poumons soient pourvus d'une autre cavité dans laquelle le sang est raffiné pour devenir apte au mélange avec l'air,si en effet, l'air se mélangeait avec le sang reste épais, il n'en résulterait pas une substance homogène : cette cavité est le ventricule droit.

Quand le sang a été raffiné dans celte cavité, il lui faut passer dans la cavité gauche, où se forme l'esprit vital...Cependant, il n'existe, entre ces deux cavités, aucun passage ; à ce niveau, la substance du cœur est particulièrement solide et il n'existe ni passage visible, comme l'ont pensé certains auteurs, ni passage invisible pouvant permettre le transit de ce sang, comme l'a cru Galien. Bien au contraire, la substance est épaisse et il n'y a pas de pores perméables.Donc ce sang, après avoir été raffiné, doit nécessairement passer dans la veine antérieuse, aller ainsi jusqu'au poumon, se répandre dans sa substance et s'y mélanger avec l'air pour que sa portion la plus subtile soit purifiée et puisse passer dans l'artère veineuse pour arriver dans la cavité gauche, devenu apte à former l'esprit vital…».

Figure 3 : Manuscrit d'Ibn-An-Nafis.  PL. VI. Bibliothèque Nationale-Paris-Fonds Arabe N°2939. Folio 92v-Folio 93r

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

4.2- Folio 92v et 93r : (Extrait du manuscrit. Fig. 3) : Anatomie du poumon: en décrivant l'anatomie du poumon, Ibn-An-Nafis écrit: «... La nécessité pour le poumon de la veine artérieuse est de lui amener le sang qui a été raffiné et chauffé dans le cœur. Ainsi ce qui coule à travers les pores des branches de la veine dans les alvéoles pulmonaires peut se mélanger avec /'air que contient le poumon et se combiner avec lui. Le mélange devient apte à former l'esprit vital lorsqu'il arrive par l'artère veineuse à la cavité gauche du cœur….».

Figure 4 : Manuscrit d’Ibn An-Nafis Pl. XI. Bibliothèque Nationale-Paris-Fonds Arabe N°2939. Folio 95r.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

4.3- Folio 95r : (Extrait du manuscrit. Fig. 4) : «L'opinion d' Ibnou Sina que le cœur a trois ventricules n'est pas exacte. Le cœur n'a que deux ventricules: /'un est rempli de sang (c'est le droit) et l'autre rempli d'esprit (c'est le gauche). Il n'y a point de passage entre ces deux ventricules… L'anatomie montre qu'il n'en est rien et dément ce qui a été dit. La cloison entre les deux ventricules est plus épaisse que d'autres parties du cœur et cela afin qu'il ne puisse y avoir interpénétration et perte de sang ou de /'esprit. ...Le passage du sang dans le ventricule gauche se fait par la voie des poumons…».

L'anatomie de la Renaissance (du 15ème au 16ème siècle)

Jacques Dubois (dit Sylvius) (1478-1555) : décrit l'artère cérébrale moyenne.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Gabriel de Fallope : décrit la trompe utérine et le nerf facial.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

André Vésale (1514-1564) : Professeur d’anatomie.- Ouvrage de référence « De Humani Corporis Fabrica » publié en 1543. Première dissection publique.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

L’anatomie du 17ème siècle

William Harvey (1578-1657) : redécouvre et démontre la circulation pulmonaire.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Malpighi : découvre les vaisseaux capillaires.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sténon : démontre la contraction musculaire cardiaque.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aselli, Pecquet : découvrent et démontrent la circulation lymphatique.

hebergeur imagehebergeur image

L’anatomie du 18ème siècle

Naissance de la physiologie de l’anatomie comparée, de l’anthropologie et de la biologie.

Fondation de l’anatomie pathologique par Morgagni (1682-1771).

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Apparition des amphithéâtres de dissection, des galeries d'histoire naturelle dans toute l'Europe.

Hebergement d'image gratuit

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Théâtre d'anatomie - école de Chirurgie Paris. 1769-1775

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

L'anatomie au 19ème siècle

Période de l’histologie où la théorie de la cellule est démontrée.

Élaboration de l’anatomie topographique et chirurgicale pour la sécurité des amputations.

Corti, Pacini, Golgi : portent leurs travaux sur la neuro-anatomie.

hebergeur imagehebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1819-1899 : apparition de divers outils permettant l'étude de l'anatomie sur le vivant (stéthoscope, otoscope, ophtalmoscope, laryngoscope, gastroscope, cystoscope, bronchoscope)

Vers 1890 : utilisation du formol comme fixateur.

Conrad Roëtgen (1845-1923) : découvert en 1895 les rayons X.

Hebergement d'image gratuitHebergement d'image gratuit

 

 

 

 

L'anatomie actuelle

L'anatomie devient surtout appliquée, pour la médecine, la chirurgie,l'imagerie et l'enseignement. 

1993 : projet de l'homme visible, c’estun homme virtuel en 3D qui permet devoir l'anatomie humaine réelle, et ce après la dissection d’un condamné à mort en 1800 fines lamelles…etc…

BRANCHES DE L’ANATOMIE

Anatomie descriptive ou explicative

Étude analytique de la morphologie des organes séparés (forme, dimensions, poids,couleur, consistance, constitution, structure interne…).

C’est l’étude de base en anatomie.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

Anatomie topographique ou régionale

Étude de la situation et des rapports des organes entre eux d’une même région anatomique.

C’est l’étude de base de la chirurgie.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

Anatomie fonctionnelle

Étude de la fonction des organes et ses rapports avec la morphologie.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

Anatomie systémique

Étude des systèmes etappareils du corps.

hebergeur image

 

 

 

 

 

Anatomie radiologique

Étude de la morphologie à l’aide des techniques de l’imagerie (radio, TDM, IRM, scintigraphie..)

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

Anatomie médico-chirurgicale ou appliquée

C’est une anatomie appliquée à la clinique et à la chirurgie.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

Anatomie comparée

Étude des rapports existant entre les structures homologues de tous les animaux y compris l’Homme, soit entre individu (ontogénèse) ou entre espèce (phylogenèse).

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Anatomie anthropologique

Étude des variations morphologiques chez les races humaines.

hebergeur image

 

 

 

 

 

Anatomie du développement

Étude des transformations morphologiques de l’organisme depuis la fécondation jusqu’à l’âge adulte.

Elle englobe le développement prénatal (embryologie, fœtologie) le développement post-natal (croissance) et la tératologie (malformations congénitales).

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

Spina Bifida

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Monstre double tératodyme (en 'Y')

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

 

Célosomie

Anatomie pathologique

Étude des altérations des structures anatomiques causées par les maladies.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

Anatomie microscopique ou structurale

Étude microscopique de la structure des cellules (cytologie) et des tissus (histologie).

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

Anatomie de surface ou artistique ou des formes

Étude des formes extérieures du corps humain.

Elle est destinée aux sculpteurs, graveurs et peintres.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

METHODES D’ETUDE

Dissection

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Plastination: est réalisée en quatre étapes :

  • les corps ou parties de corps sont imprégnés de formaldéhyde (formol, produit chimique usuellement employé pour l'embaumement des corps ou la conservation de spécimens anatomiques) pour que ce dernier se fixe sur les tissus jusqu'à la moindre cellule, cette étape antibactérienne stoppe ainsi la dessiccation et la putréfaction des tissus.
  • durant un minimum de 15 jours, les corps sont placés dans des bains d'acétone froid pour en éliminer les fluides. Ils sont ensuite plongé dans un bain d'acétone chaud pour dissoudre les graisses.
  • les liquides organiques (comme l'eau et le sang) et les graisses, qui ont été éliminés dans le bain d'acétone sont remplacés par du silicone de caoutchouc ou de la résine époxy durant les processus d'"imprégnation forcée": le corps est plongé dans une cuve hermétiquement close et remplie de silicone de caoutchouc ou de résine époxy, reliée à une pompe. Les résidus d'acétone sont ainsi éliminés et les tissus sont à nouveau comblés par le silicone ou la résine.
  • les corps sont durcis une fois pour toutes, après fixation du silicone, soit par un gaz durcisseur, soit par la chaleur.
  • arrive ensuite, dans le cas par exemple d'un corps complet, la mise en forme du corps, on utilise pour "fixer" la position du corps, des câbles, pinces, blocs de mousse, etc...

    Le temps total de préparation pour un corps humain entier avoisine généralement les 1 500 heures et nécessite près d’un an.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

 

 

Imagerie (radiologie, échographie, TDM, IRM, artériographie, UIV, scintigraphie…)

Hebergement d'image gratuit Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Endoscopie (bronchoscopie, rectoscopie)

Hebergement d'image gratuitHebergement d'image gratuit

 

 

 

 

Chirurgie,

Microscopie…

LANGAGE ANATOMIQUE

Nomina Anatomica (NA) 

Pour une étude « universelle » du corps humain, un accordinternational (adopté à Paris en1955) développe unenomenclature anatomiqueinternationale en latin, c’est:Nomina Anatomica: N.A.

Cette nomenclature se rapporte à une position bien définie du corps humain, où on distingue 3 axes, qui permettent de définir 3 plans, et des repères
qui désignent la direction desmouvements.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

Position anatomique de référence

Toute les descriptions anatomiques se rapportent  à une : «Position Anatomique de Référence»
Où le sujet est :

  • Vivant et debout.
  • Membres supérieurs pendus le long du tronc.
  • Paumes des mains en avant.
  • Regard horizontal.
  • Jambes étendues,
  • Pieds joints posés sur sol.

Hebergement d'image gratuitHebergement d'image gratuit

 

 

 

 

Axes anatomiques de référence (1)

Axe du corps: c’est la verticale abaissée d’unpoint situé au sommet du crâne qui passe par le centre de gravité du corps (situé au niveau du pelvis).

 Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

 

 

Axe de la main: correspond à l’axe longitudinal qui passe par le 3 ème doigt.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

la faîtière de la vôute, axe du pied passe par - 2ème cunéiforme - 2ème métatarsien

hebergement d'image

Plans de référence

  • 3 plans perpendiculaires:
    • Plan frontal (coronal)
    • Plan sagittal
    • Plan transversal (horizontal ou axial)

Hebergement d'image gratuit

Plan frontal

  • Plan vertical parallèle au front.
  • Divise le corps en 2 parties:
    • Antérieure.
    • Postérieure.

Hebergement d'image gratuit

Plan sagittal

  • Plan vertical, antéro-postérieur.
  • Il peut être:
    • Sagittal médian: passe parla lig ne médiane et divise le corps en 2 parties symétriques, droite et gauche.
    • Sagittal paramédian: passe à côté de la ligne médiane et divise le corps en 2 parties, interne et externe.

Hebergement d'image gratuit

hebergeur image

 Plan transversal

  • Plan parallèle au sol.
  • Divise le corps en 2 parties:
    • Supérieure.
    • Inférieure.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

Repères dynamiques 

Les mouvements du corps se font dans un plan, et par rapport à un axe.

  • Selon l’axe transversal, on a:
    • Flexion : ramène une partie du corps vers l’avant
    • Extension : ramène une partie du corps vers l’arrière.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Selon l’axe vertical, on a :
    • Rotation interne : mouvement rotatoire en allant de dehors en dedans.
    • Rotation externe : mouvement rotatoire en allant de dedans en dehors.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Selon l’axe sagittal, on a :
    • Adduction : rapproche une partie du corps au plan médian.
    • Abduction : écarte une partie du corps du plan médian.

hebergeur image

 

 

 

 

 

Termes techniques comparatifs de localisation et de direction

Médial : près du plan sagittal médian.

Latéral : loin du plan sagittal médian.

Supérieur ou crânial ou céphalique : proche de l’extrémité supérieure.

Inférieur ou caudal : proche de l’extrémité inférieure.

Proximal : proche de la racine du membre.

Distal : loin de la racine du membre.

Droit : plus proche de la droite.

Gauche : plus proche de la gauche.

Homo-latéraux: appartiennent au même côté.

Contro-latéraux: appartiennent aux 2 côtés différents.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Antérieur ou ventral : situé prés de la paroi antérieure.

Postérieur ou dorsal : situé prés de la paroi postérieure.

Interne : regard l’intérieur d’une cavité ou d’un viscère.

Externe : regard l’extérieur d’une cavité ou d’un viscère.

Superficiel : proche de la surface.

Profond : loin de la surface.

ORGANISATION STRUCTURALE DU CORPS HUMAIN

Niveaux d’organisation structurale

Niveau chimique

c’est l’ensemble des substances chimiques nécessaires au maintien de la vie.

Niveau cellulaire : la cellule est l’unité structurale et fonctionnelle de base.
Ex: neurone, cellule sanguine.

hebergeur imagehebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

Niveau tissulaire : le tissu est un groupe de cellules qui jouent un rôle homologue.
Ex: tissu osseux

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Niveau organique : l’organe rassemble des tissus différents en vue d’une fonction spécifique.
Ex: foie, cerveau.

hebergeur image

 

 

 

 

 

  • Niveau systémique:
    • le système est un ensemble d’organes comparables de point de vue structurale.
      Ex: système squelettique, système nerveux central.

Hebergement d'image gratuit

 

 

 

 

 

 

  • l’appareil Ensemble d’organes dissemblables et qui participent à une même fonction.
    Ex: appareil digestif, appareil cardio-vasculaire.

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

hebergeur image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Appareils de la vie de relation

Appareil locomoteur : regroupe les systèmes osseux, articulaire et musculaire.

Appareil nerveux : regroupe les systèmes nerveux central, périphérique et végétatif. 

Appareil sensoriel : regroupe les 5 organes de sens (toucher, goût, olfaction, vue et ouïe)

Appareils de nutrition

Appareil digestif : regroupe le tube digestif et les glandes annexées.

Appareil circulatoire : regroupe le cœur et les systèmes artériel, veineux et lymphatique.

Appareil respiratoire : regroupe les voies respiratoires et les poumons.

Appareil urinaire : regroupe les reins et les voies urinaires.

Système endocrinien : représenté par les glandes endocrines.

Appareil de la génération (ou de reproduction)

Appareil génital masculin : regroupe les testicules, la prostate et les voies spermatiques.

Appareil génital féminin : regroupe les ovaires et les voies génitales.

Hebergement d'image gratuitHebergement d'image gratuit

 

 

 

Forme du corps humain

Elle est déterminée par celle du squelette ostéo-cartilagineux.

Les muscles s’y ajoutent pour le remplissage et le renforcement des parois.

La tête

Emporte l’appareil sensoriel.

Contient les segments initiaux des appareils digestif et respiratoire.

Renferme une grande partie du système nerveux.

Le cou

Supporte la tête.

Une région de passage pour des éléments viscéraux,vasculaires et nerveux.

Le tronc

Renferme les grandes cavités du corps:

  • Cavité thoracique, en haut.
  • Cavité abdomino-pelvienne, en bas.

Les membres

Sont des extensions du tronc.

Formés essentiellement par les os,articulations, muscles, vaisseaux et nerfs.

 

Commentaires (2)

1. matthou (site web) 22/12/2016

l'axe du pied passe par le 2eme orteil !
voir kamina 1

2. adel 25/11/2012

merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 22/12/2016

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×